STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

jeudi 7 août 2014

Piqûre de guêpe

La guêpe désigne en fait plusieurs sortes d'insectes, dont la plupart ont un abdomen jaune rayé de noir et dont la femelle porte un dard qui est venimeux.
La guêpe pique dans le but de se défendre, ou défendre son nid, et dans le but de neutraliser un insecte qu'elle chasse.
L'aiguillon est lisse et sans harpon, donc la guêpe ne le laisse pas planté dans la peau. Elle peut piquer sa victime plusieurs fois de suite.

En fonction du nombre de piqûres, de la composition du venin, de la zone piquée, et de la sensibilité allergique, de l'intervalle (moins de deux mois) entre deux piqûres, la réaction corporelle de la victime peut être grave ou bénigne.
Généralement une mauvaise rencontre avec une guêpe se termine par une douleur intense au point de piqûre et parfois des démangeaisons, par une rougeur et/ou un petit œdème autour du point de piqûre, plus ou moins douloureux, pas agréable certes mais pas très grave.
Par contre dans certains cas, en fonction de la zone touchée (autour des yeux, de la bouche, du nez, des oreilles, ou pire dans la bouche ou la gorge), en cas de piqûres multiples (plus de 20 pour un adulte, 4 ou 5 pour un enfant), ou bien encore en cas de personne déjà faible ou malade, ou en cas de déclenchement d'allergie, il convient de prendre d'urgence un avis médical, car on est face à un cas grave qui peut même devenir mortel.
Même sans problème d'allergie, en cas de piqûres multiples (plus de 20 pour un adulte, 4 ou 5 pour un enfant), on peut constater un œdème au niveau des piqûres voire généralisé sur tout le corps, fatigue, vomissements, diarrhées, maux de tête, chute de tension, parfois convulsions, voire une perte de connaissance.

En prévention, ne marchez pas pieds nus dans l'herbe, même si c'est agréable.
Ne faites pas du deux-roues la bouche ouverte, ou portez un masque ou un casque intégral.
Ne portez pas sur vous de substances susceptibles d’attirer les guêpes (parfums, laques, crème solaire odorante, etc.).
Méfiez-vous des lieux à proximité de poubelles (elles attirent les guêpes).
Lesdites poubelles doivent être fermées hermétiquement.
Portez des vêtements de couleurs claires. Évitez les couleurs trop lumineuses pouvant ressembler à celles des fleurs.
Si vous êtes allergique, évitez de manger, boire ou de donner à manger à l'extérieur. Évitez de boire directement des boissons dans des canettes à l’extérieur, car on ne voit pas ce qui peut être rentré dedans, utilisez une paille.
Évitez de laisser à découvert des aliments humides pour animaux de compagnie ou des restes de repas pris à l'extérieur.
Les personnes allergiques devraient avoir une trousse d’urgence composée de médicaments appropriés, comme de l’adrénaline auto-injectable, de l'antihistaminique, du corticoïde ou d'un bronchodilatateur, en fonction de votre allergie. Prévenir aussi l’entourage et les amis de ce risque allergique et apprenez leur à reconnaître les premiers signes du malaise et à manipuler le matériel de soins.
Si un nid de guêpes est découvert, faites appel aux pompiers ou à des professionnels spécialisés pour le neutraliser. Si vous devez le neutraliser vous-même, utilisez un insecticide spécialisé toujours après le coucher du soleil (quand toutes les guêpes sont rentrées), enfilez une tenue type apiculteur, ou au moins complètement fermée avec gants, chaussures hautes, et moustiquaire de tête. Les personnes allergiques doivent être éloignées et ne doivent surtout pas pratiquer la neutralisation.
Autre solution, suivant la forme du nid, il est parfois possible d'enfermer celui-ci dans un sac plastique et d'en couper l'attache qui le relie à son support. Pour tuer les guêpes, il suffit de mettre le sac et son contenu au congélateur pendant au moins 48 heures.

Si une guêpe tourne autour de vous, restez calme. Évitez des gestes brusques et repoussez-la doucement, évitez les réactions de paniques et d’angoisse.
Si une guêpe se pose sur vous, restez calme et attendez qu'elle s'envole ou balayez-la doucement du revers de la main. Si vous faites des mouvements brusques, la guêpe se sentira menacée, et vous risquez de vous faire piquer.
Si quelques guêpes viennent de temps en temps vous embêter, disposez un piège à guêpes ou utilisez un abat-guêpe.
L'ajout d'un appât de nourriture dans un piège à guêpes accroît son efficacité. Pour éviter de capturer des abeilles, utilisez des aliments protéinés comme de la nourriture pour chiens ou des restes de viande plutôt que des aliments sucrés.
Attention les pièges risquent d'intensifier la circulation des guêpes autour. Ils ne devraient donc pas être placés à proximité des aires de jeu, les lieux de prise de repas ou d'autres endroits très fréquentés.

Que faire en cas de piqûre de guêpe bénigne ?

Allongez ou asseyez la victime, le plus confortablement et surélevez la partie atteinte si possible.
Retirez tous les bijoux ou tout ce qui peut être bloqué en cas d'œdème local ou généralisé.
Calmez la victime, pour cela usez éventuellement de traitement plus ou moins placebo (ne faites pas n'importe quoi, qui puisse aggraver). Approcher de la piqûre une source de chaleur, attention de ne pas brûler la victime, ou utiliser un aspi venin.
Appliquez une vessie de glace enveloppée dans un linge, sur la zone piquée pour soulager la douleur, ou prenez un antidouleur par voie orale.
Désinfectez la piqûre avec un antiseptique incolore, ou au moins avec de l'eau et du savon.
Surveillez l'état de la personne, jusqu'à ce que les symptômes disparaissent.

Que faire en cas de piqûre de guêpe grave ?

En cas de réaction allergique (sensation de malaise, démangeaisons, frissons, sueurs, rougeur du visage, gonflement généralisé ou de certaines parties du corps, éruption cutanée au niveau du visage, chute de la pression artérielle, vomissements, voire respiration sifflante, crise d'asthme, etc.), si la victime a déjà un traitement, faites lui prendre, et dans tous les cas rendez-vous aux urgences et/ou appelez le 15, le 18, ou le 112.
Il en est de même en cas de piqûres multiples (plus de 20 pour un adulte, 4 ou 5 pour un enfant), n'attendez pas que la victime fasse un malaise (vomissements, diarrhées, maux de tête, chute de tension, convulsions, perte de connaissance, etc.) pour aller aux urgences et/ou appelez le 15, le 18, ou le 112.
Une piqûre dans la bouche ou dans la gorge peut provoquer un gonflement susceptible d’étouffer la victime. Faites sucer un glaçon et rendez-vous aux urgences et/ou appelez le 15, le 18, ou le 112.

La sensibilité allergique évolue, si vous constatez ou avez l'impression que vous réagissez de plus en plus violemment aux piqûres de guêpes (valable aussi pour toutes les autres agressions), consultez un allergologue. Il pourra confirmer ou pas votre allergie, faire une désensibilisation, et vous prescrire un traitement à utiliser en cas de réaction allergique.
Si le gonflement local fait plus de 10 cm et/ou que des symptômes persistent plus de 12 heures consultez également un allergologue.

Un type de guêpes particulier, les guêpes maçonnes (Sceliphron).


Sur la photo de gauche, nous apercevons un ensemble de nids d'une guêpe maçonne. Ces nids sont construits par la femelle, en une journée avec de terre et de salive. Lorsqu'un des nids est terminé, il est approvisionné en araignées paralysées (une dizaine) qui serviront de nourriture aux larves de guêpes (une par nid). On aperçoit les restes d'araignées autour des nids ouverts. Arrivées à terme, les guêpes sortent une chaque jour (elles ont été pondues à un jour intervalle après chaque fin de construction), ici deux nids sont ouverts, un hier, l'autre aujourd'hui (photo le 20.09.14). La guêpe sortie aujourd'hui est visible photo de droite.


À bientôt, et portez-vous bien !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires sans intérêt, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.