STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

mardi 22 juillet 2014

Noyade d'été

Bien sûr les noyades ne sont exclusivement estivales, mais c'est à cette période que l'on a le plus envi et la possibilité de se baigner.

Une noyade, c'est rarement la faute à pas de chance, 90 % des noyades sont causées par des imprudences ou des paris stupides.

Quel que que soit le plan d'eau (mer, lac, rivière, piscine, parc aquatique, pataugeoire, etc.), même si des professionnels sont présents (maître-nageur sauveteur, surveillant de baignade, etc.), les enfants doivent être en plus surveillés en permanence par un adulte qui ne fait que ça.
Le conseil concernant les enfants, devrait aussi concerner les adultes, même dans une pataugeoire, personne n'est à l’abri d'une glissade, un malaise, voire d'une crise cardiaque, si on reste la figure dans quelques centimètres d'eau, c'est fini pour vous.

Ne surestimez pas vos capacités, même si vous êtes un nageur olympique, un plongeur de grande profondeur, ou un professionnel du sauvetage aquatique, en cas de pépin, comme ci-dessus même motif, même punition, c'est fini pour vous.
Ne partez jamais seul au large, renseignez-vous sur la météo à venir, et sur les courants locaux, en rivière renseignez-vous sur la météo en amont du lieu de baignade ou d'activité, ainsi que sur l'ouverture éventuelle de barrage en amont.

En fonction des activités et/ou des personnes, enfilez ou faites enfiler un équipement d'aide à la flottabilité (brassards, gilet de sauvetage, ou gonflable, combinaison de plongée, etc.), ou au moins ayez à portée de main une bouée ou objet flottant si possible relier à un filin.

Privilégiez les zones de baignades surveillées et respectez les consignes.

Tout le monde devrait savoir nager, si ce n'est pas le cas, il existe des cours de natation pour tous les âges et même des cours pour les personnes ayant la phobie de l'eau.

Avec les baignades, il y a aussi un autre problème donc je voudrais vous parler, c'est les accidents suite aux sauts et plongeon à grande hauteur. Chaque été trop de personnes, souvent des hommes jeunes, se tuent ou se retrouvent paralysées après un saut non maîtrisé. Laissez ce genre d'activité aux professionnels ou amateurs avertis, cela demande une vraie maîtrise de la technique et non de la fanfaronnerie, une préparation physique, une connaissance des complaintes des sauts et une reconnaissance du réceptacle.


À bientôt, et portez-vous bien !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires sans intérêt, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.