STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

dimanche 4 mai 2014

Couches bébé lavables

Avis aux messieurs, cet article peut aussi vous intéresser !!!

Vous avez ou aurez peut-être un jour un bébé. Un des soucis que va vous donner ce bébé, c'est la gestion des couches. C'est encore plus envahissant que la gestion des protections intimes menstruelle. Volume bien plus important de chaque change, évolution des tailles dans le temps à un rythme propre à chacun, et surtout il n'y a pas de répit c'est tous les jours.

Les problèmes sont les mêmes qu'avec les protections intimes, volume de stocks, prix de revient, écologie, allergie, etc. La solution proposée est l'utilisation de couches bébé lavables. Je ne parle pas des langes avec épingles à nourrice de nos grands-parents. Actuellement, il existe des couches lavables, réutilisables, aussi pratiques à utiliser que les jetables. En parallèle du développement de ce produit, des entreprises de nettoyage et/ou location de couches se créent, pour vous faciliter la vie de tous les jours.

Il existe trois grandes familles de couches :
- les couches tout en un qui ressemble le plus aux couches jetables ; les couches combinent la partie absorbante et la partie imperméable ; plutôt fines, on les recommandera plutôt pour la journée ou pour les tout-petits (bien qu’il soit toujours possible d’ajouter de la capacité d’absorption ;
- les couches tout en deux qui se présentent en 2 parties ; la culotte de protection imperméable/respirante et la partie absorbante qui sont soit "pressionnées" soit "scratchées" ensemble ; leur atout la possibilité de réutiliser la culotte de la couche pour plusieurs changes, si elle n’a pas été salie ;
- le système un plus un, l'ensemble couche et culotte sont en 2 parties non reliées ; une couche en tissu absorbant et une culotte de protection, qui fait barrière contre les fuites ; ce système permet d’obtenir une capacité d’absorption plus importante, puisque l’ensemble de la couche est absorbant et non juste une bande de tissu absorbante ; on les recommandera donc fortement pour les siestes et les nuits, mais également quand les bébés plus grands.

Accessoires :
- pour augmenter l’absorption de la couche, il existe des doubles-couches ou des inserts ;
- pour faciliter le traitement des selles, il existe des feuilles de protection en cellulose ; elles vont faciliter la manipulation des selles et éviter de tacher les couches ; les feuilles les plus épaisses sont particulièrement recommandées pour les bébés allaités, dont les selles sont liquides.

Il sera plus facile aux femmes utilisant ce type de couches, de s'adapter à une situation de pénurie de produits jetables. Il est plus facile de "copier ou improviser" une protection lavable que l'on utilise régulièrement que de vouloir reproduire une couche jetable. Vous pouvez trouver sur internet des sites pour les fabriquer vous-même, avec les patrons, matières à utiliser, technique de couture.


Pour plus d'informations voir par exemple les sites suivants.
MOLTEX
LULU NATURE
POPOLINI


À bientôt, et portez-vous bien !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires sans intérêt, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.