STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

vendredi 11 avril 2014

Écovillage

Il existe autant de concept que d'écovillage, appelé aussi éco-village, éco-lieu, ou éco-hameau.
La plupart sont situés en milieu rural et visent l'autonomie, au moins du point de vue alimentaire, en s’appuyant sur un modèle politique et économique alternatif. La place de l'homme et de l'écologie est aussi souvent un des facteurs prépondérants dans l'organisation.

Vu le nombre concepts et de conceptions d'écovillage, il est difficile de les adopter tous et les approuver (de plus, personne ne vous le demande). Par contre, il y a de bonnes idées à glaner parmi tous ces concepts, pour la création de votre BAD (base autonome durable), que ce soit votre résidence principale ou une résidence de replie.

La plupart des écovillages ont pour principe de ne pas surexploiter la terre et d'utiliser des techniques agricoles les plus écologistes possible et donc avec une visée de durabilité à long terme. Le terme écovillage est né de la fusion des termes écologie et village.
Le concept de la BAD (autonomie et durabilité), en est on ne peut plus proche, surtout si l'on considère qu'en cas de rupture des services de distribution, plus de produits phytosanitaires, plus de semence (Monsanto, ou autres), plus d’énergie fossile, etc., et pourtant il faudra bien manger.
Pour cela, le retour à des méthodes ancestrales et pourtant pas si lointaines, devront être envisagées, si elles ne sont pas déjà mises en œuvre dans le cadre de l'écovillage.
En plus de ces principes écolo-économique, un autre principe important est social, c'est le rassemblement d'une communauté parfois hétéroclite, qui échange et/ou mutualise ses savoirs, savoir-faire, matériels ou autres. Les décisions importantes, les gestions des conflits et problèmes sont prises collectivement. Il faut espérer que ce type de relations humaines, permet une amélioration du confort collectif et empêche toute tentative de profit individuel égoïstement en défaveur des autres membres.


À bientôt, et portez-vous bien !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires sans intérêt, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.