STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

samedi 12 avril 2014

Anti-vol

Comme nous l'avons déjà préconisé dans un article précédent, inscrivez-vous à l'opération tranquillité vacances si vous vous absentez plusieurs jours. Si vous êtes dans le bon secteur vous pouvez aussi bénéficier des services de l'application sos cambriolage. Voir les articles correspondants.

L'utilisation des deux aides ci-dessus ne vous exempte pas de suivre quelques conseils souvent de bon sens afin de diminuer le risque de visites de vos habitations durant votre absence.

Principe de base.

Comme dans d'autres domaines le risque zéro n’existe pas. Il faut donc mettre le plus d'obstacles possible pour éloigner les voleurs.

Les voleurs sont pressés, et par définition, n'ont pas envie de trop travailler, donc faites durer le plus possible le temps d'ouverture de votre maison et rendez cette ouverture la plus fastidieuse possible.

Les voleurs aiment savoir où ils mettent les pieds, ne donnez pas de renseignement à un inconnu, n'ouvrez même pas la porte à un inconnu. En cas d'obligation, vérifiez et notez l'identité de la personne désirant rentrer chez vous. En cas de professionnels, vérifiez auprès de leur société, pour cela n'utilisez pas de numéros de téléphone qu'il vous donne (un complice peut répondre), faîtes votre recherche sur les pages jaunes (c'est plus long, mais plus sûr).
Ne laissez pas d'objets de valeur visibles depuis l'extérieur, à travers les fenêtres, porte de garage ouverte, etc.

Ne laissez pas un inconnu seul dans une pièce, s'ils sont plusieurs ils doivent travailler ensemble pour pouvoir être surveillés. Ne pas laisser entrer une équipe de deux ou trois personnes pour un simple entretien de VMC par exemple. Si des travaux sont prévus, avant l'arrivée des ouvriers, enfermez tous qui pourraient être tentant, fermez à clef les pièces où ils n'ont rien à faire. Gardez toujours un œil sur eux, tant qu'ils sont là.

Les voleurs n'aiment pas le bruit et la lumière, mettez-les en situation d'être éclairé et de faire du bruit. Ils n'aiment pas non plus les animaux bruyants voire mordants ou dangereux.

Les voleurs n'aiment pas non plus passer trop de temps à ouvrir un domicile, rendez-lui la tâche difficile, dans le domicile c'est pareil, il n'aime pas rester longtemps sur place, ne laisser rien en évidence. Ne cachez pas vos biens de valeur sous la pile de draps dans l'armoire ou le tiroir de la table de nuit, soyez imaginatif, une cachette sophistiquée derrière une cachette simple dans lequel il y des biens de peu de valeur, par exemple.
Ne prenez pas l'habitude de laisser dans votre hall d'entrée, le double des clefs du domicile, du travail, résidence secondaire, véhicule ou autres, ne laisser pas non plus sac à main, portefeuilles, porte-monnaies, argent, téléphones ou ordinateurs portables (sauf si c'est des objets de peu de valeur ou faux pour tromper les voleurs).
Vous pouvez fabriquer une cachette dans un élément de votre maison : plinthe, parquet, VMC, grille d'aération, tuyauterie, double fond, faux plafond, tas de vieilleries, objet évidé, etc.

L'achat d'un coffre-fort est une option intéressante. le niveau de sécurité (et donc son prix), sera fonction de ce qu'il renferme. le coffre devra être emmuré et caché (pas par un tableau comme dans les films). Les clefs et/ou codes d’accès aussi doivent être cachés.

Une autre option, c'est l'installation d'une alarme. Il existe une multitude de modèles, privilégiez ceux qui sont autonomes à batterie, et transmetteur d'alerte téléphonique. Vous pouvez trouver des modèles proposant un abonnement à une société de télé-surveillance, certaines proposent aussi d'autre options de préventions/protections.

Vous pouvez aussi opter pour un dispositif de marquage invisible (appelé aussi ADN chimique), soit qui se déclenche en cas d'intrusion et donc marque aussi les voleurs, soit par marquage préventif sur les objets de valeur.

Quand vous êtes présent, ne jetez pas devant votre porte le carton d'emballage de votre super télévision ou ordinateur dernier cri qui fera de vous une cible pour les voleurs.

Si vous constatez un fait faisant suspecter une préparation de cambriolage ou un cambriolage en cours, n'intervenez pas vous-même (votre vie est plus précieuse), laissez faire les professionnels formés pour cela. Alertez au plus vite police ou gendarmerie. Recueillez un maximum de renseignements sans vous exposer, toutes les choses qui ont été touchées, marque, modèle, couleur et numéro d'immatriculation du véhicule, caractéristique des suspects, taille, corpulence, âge, accent, signes distinctifs, vêtement, etc., prenez des photos ou des films.

Ne communiquez pas vos dates de vacances ou d'absence, même sur les réseaux sociaux. Ne laissez pas de message sur votre répondeur donnant les dates ou durée de votre absence.

Faites transférer les appels arrivant à votre téléphone fixe vers votre téléphone portable ou le téléphone fixe d'une personne de confiance.

Les clefs.

Votre trousseau de clefs doit rester anonymes pas de nom, ni d'adresse écrit dessus.

Ne donner un jeu de clefs à vos enfants seulement s'il n'y a pas d'autre solution.

Si vous perdez, ou croyez avoir perdu un jeu de clefs, remplacez le canon de votre serrure.

Ne cachez pas vos clefs sous le paillasson ou un pot de fleurs, soyez plus imaginatif.

Si vous sentez le besoin d'avoir un jeu de clefs de secours, confiez-le à un proche de toute confiance (dans une boîte ou une enveloppe scellée). Sinon vous pouvez l'enterrer sur votre terrain dans un sac ou une boîte étanche ou l'emmurer derrière un crépi, une plaque de plâtre ou une briquette.

Simuler une présence.

Ne laissez pas votre courrier déborder de votre boîte aux lettres. Vous pouvez demander à la Poste de réexpédier ou de garder votre courrier. Mais le plus efficace, c'est de demander à une personne de confiance de relever votre courrier et les publicités régulièrement.

Demandez à un voisin d'ouvrir les volets le matin, et de les fermer le soir. De déplacer des objets posés dans le jardin, l’étendre du linge de temps en temps. Demandez-lui aussi de faire éventuellement une petite réparation en cas de découverte d'une dégradation qui peut avoir été fait pour repérer les maisons inoccupées (on ne reste pas plusieurs jours avec un carreau cassé sans au moins faire une petite réparation).

Vous pouvez utiliser des programmateurs électriques pour allumer et éteindre lumière ou poste audio à heures fixes, entre midi et deux ou le soir par exemple. Il existe aussi des dispositifs qui font la même chose mais de façon aléatoire.

Protection des abords.

Si vous habitez une maison avec terrain, celui-ci doit être efficacement clôturé. Une petite clôture facile à sauter est ridicule. Il faut un mur haut ou une haie épaisse et impénétrable, pour l'entrée c'est pareil un portail haut et solide, si vous avez en place une grille, obturez la visibilité. Par contre, ne mettez pas de système anti intrusion type tessons de bouteille ou barbelé.

Cette stratégie de cacher la vue intérieure de votre terrain par des "passants indélicats" est à double tranchant, vos voisins ne peuvent plus surveiller votre habitation pendant votre absence, ou du moins pouvant être supposé par les dits "passants indélicats" qui s'ils sont assez téméraires pour passer la clôture pourront agir loin des vues. Une autre stratégie, fermer les parties visibles depuis l'extérieur et depuis les maisons de vos voisins par de hautes grilles. Tout dépend de votre situation et votre entourage.

Bien sûr la boîte aux lettres est située à l'extérieur de la clôture ou incluse dans celle-ci, afin de ne pas donner de prétexte à quelqu'un de rentrer sur votre terrain.

Si c'est possible, dans une clôture sans visibilité, aménagez près du portail une petite fenêtre avec un volet (environ 40 X 50 cm maximum). Vous pouvez installer un interrupteur pour un éclairage extérieur. Pour vous protéger vous pouvez aussi disposer à portée de main sifflet, lampe éblouissante, bombe lacrymogène, etc. Personne ne pourra vous reprocher de laisser traîner un vieux clou de charpentier rouillé ou un fer à béton négligemment oublié près de cette ouverture. Vous pourrez ainsi réceptionner un colis ou parlez à une personne à l'extérieur.

Si vous avez opté pour un portail sans visibilité de l'extérieur, vous devez être en mesure de voir ce qui se passe à l'extérieur. Vous pouvez installer un visiophone, mettre un judas, ou un miroir bombé détourné de son usage (voir les angles morts en sortant sa voiture).

Installez de façon visible une sonnette, une cloche carillon, un interphone ou un visiophone (aussi appelé portier vidéo), près du portail ou de la porte d'entrée afin de supprimer tous prétextes d'intrusions. Si une personne est à l'intérieur de votre terrain sans s'être signalé à forcément des idées malhonnêtes.

Lorsqu'une personne se signale à l'entrée, ne sortez pas sans l'avoir identifié. Face à un inconnu, faites "le mort". Attention au home-jacking, ne sortez pas sans vérification, une autre personne peut être cachée près de votre porte. Si c'est important il laissera un mot ou vous téléphonera.

Entourez votre maison, d'une bande de graviers, de petits galets, voire plus original des galets de verre. Ce dispositif qui doit être de couleur claire (on voit mieux les silhouettes la nuit), a le don d'être bruyant sous les pas de quelqu'un, ce qui va déranger les personnes malhonnêtes.

Depuis votre maison, aucun arbre ou arbuste ne doit cacher la vue, de même aucun arbre ne doit permettre d'aider l’ascension à une fenêtre.

Dans la cour,ne laissez pas d'outils qui peuvent aider les voleurs (échelle, barre de métal, etc.
Les abris de jardin sont souvent faciles à forcer, n'y stockez pas de matériel de valeur ni de matériel pouvant aider les voleurs à cambrioler votre maison.

Si vous avez les moyens, installez un réseau de caméras de surveillance, sinon de caméras factices qui dissuaderont au moins les petits voleurs. Certaines caméras sont maintenant Wi-fi avec accès internet et smartphone plus alerte par e mails, vision nocturne et détecteur de mouvements.
Où c'est possible disposez des lampes à déclenchement par détections de mouvements, les voleurs n'aiment pas être mis en lumière. En plus cela peut augmenter votre confort de vie en éclairant la porte d'entrée ou de garage à votre arrivée.

Animaux de garde.

Si vous pouvez, procurez-vous un chien (à moindre coût à la SPA avec en bonus une bonne action). Dès qu'il aura intégré qu'il fait "partie de votre meute", il défendra le territoire de sa meute (votre maison et son terrain autour). C'est un animal qui restera fidèle quoiqu'il se passe, il a juste besoin de nourriture, de soin et aussi un peu d'amour qu'il saura vous retourner. Il faudra le plus rapidement possible faire une formation à l'obéissance de base (assis, couché, au pied, etc.) et des bases de garde/défense (attaque, stop attaque, aboyer ou se taire sur ordre, savoir débusquer, approcher et coincer un intrus en silence, etc.).

Une solution si vous ne voulez ou ne pouvez pas avoir de chien. Sur le portail ou porte d'entrée qui doit donc rester toujours fermé, mettez un panneau type attention au chien. Éventuellement mettez dans la cour une grosse niche avec une grosse gamelle devant. Ce stratagème ne bluffera pas les cambrioleurs "professionnels" mais éloignera les autres.
Dans le même style, collez sur sa porte d'entrée de la maison, une affichette indiquant : Cette maison contient un élevage de serpents, d'araignées ou de scorpions.

Si vous habitez la campagne, élevez une petite bande d'oies, ce sont de bonnes gardiennes car il y en a toujours une ou deux qui veillent instinctivement pour se protéger des prédateurs. En plus, dans une oie tout est bon.

Une solution plus urbaine, c'est l’acquisition d'oiseaux "qui parlent" type mainate, perroquet, perruche ou autres. Les avantages, ce sont des animaux qui égaillent la maison, et qui semblent chercher tout prétexte pour s'exprimer quand ils sont seuls et donc "piaillent" dès qu'ils entendent du bruit.

Fermeture des accès.

Les portes.

On parle ici de toutes les portes donnant vers l'extérieur et non pas seulement la porte d'entrée principale. Même les portes à l'arrière ou de côté qui sont cachées à la vue depuis la rue, qui sont bien intéressantes pour les voleurs.
Dans certains cas, il peut être intéressant de renforcer des portes intérieures, soit pour une pièce destinée à votre sécurité, soit une pièce où son garder des "choses" importantes pour vous, soit des portes intermédiaires (entre l'intérieur du garage et l'intérieur de la maison par exemple) pour retarder les voleurs, soit une pièce sans importance (débarras, buanderie, cave, etc.) pour désorienter les voleurs.
Les portes de garage et portes-fenêtres seront vues dans un autre chapitre.

Lorsque vous vous installez pour la première fois dans un domicile, changez les serrures ou au moins les canons ou cylindres de ceux-ci. Profitez pour installer un viseur optique (judas) et/ou un visiophone. L'entrebâilleur n'est pas très conseillé, il ne résiste pas à un coup de force et ne vous protège pas des escrocs/voleurs baratineurs. Si quelqu'un sonne ou tape à la porte, identifiez-le par le judas sans rien dire, si c'est un inconnu, ne répondez pas, attendez qu'il parte. En cas de problème, appelez la police et prenez toutes les précautions possibles.

Si vous en avez les moyens faites vous posez par un professionnel des portes A2P avec une serrure multi-points et faites vérifier la solidité de l'huisserie et la maçonnerie autour.

Sinon, il faudra vous-même renforcer vos portes, pour cela :
- pose du coté intérieur d'une plaque d'acier (dite blindage plat) d'1 mm minimum, ajustée au plus juste aux dimensions de la porte, sans oublier un trou pour le judas ; voire une plaque de blindage pivot ou encore un super blindage intégrant les cornières ;
- pose du coté extérieur de cornières anti-effraction pour éviter l'introduction d'un outil type pied-de-biche entre la porte et l'huisserie et d'un plat de battement central pour les portes à deux battants ;
- pose d'une serrure multi-points (3 voire 5 points), avec des gâches de pênes costaux, et dont le canon de serrure ne doit pas dépasser de la porte, si ce n'est pas possible posez une plaque de métal autour ou une rosace de protection pour empêcher la prise avec une pince à griffes ; il ne faut pas rajouter deux verrous à une serrure de base, les voleurs savent qu'au bout de quelque temps tout le monde en a marre d'ouvrir et fermer 3 serrures avec 3 clefs différentes ;
- pose d'un verrou bloquant la tringle de serrure multi-points si elle est apparente en y fixant un téton ou une gâche, si possible mettez un verrou d'une autre marque et renforcé par une contreplaque blindée et protecteur de cylindre à l'extérieur ;
- choisissez si possible des serrures et verrous à double entrée, fonctionnant avec la clef à l'extérieur et à l'intérieur ;
- renforcement des gâches par des gâches cornières, des brides de renforcement, des gâches soudées, etc. ;
- pour les portes secondaires, minimisez les coûts, en laissant la serrure de base mais renforcez la sécurité en rajoutant une plaque de blindage plus deux barres métalliques de fermeture, à environ 0,50 et 1,50 m du sol, pour chaque barre 2 supports fixés sur la porte avec un système anti soulèvement et 2 supports fixés au mur avec aussi un système anti soulèvement ;
- avec tout ça la porte va peser il faudra renforcer avec des paumelles et/ou des cornières de pivotement. Les gonds sont à renforcer et/ou en rajouter un de plus.
- dans les appartements d'immeuble, la seule entrée est souvent l'entrée principale (sauf au rez de chaussée, voire certains premiers étages), n’hésitez pas à investir pour sa sécurité ;

N'oubliez pas, avant votre départ, de fermer correctement à doubles tours portails, portes et fenêtres, surtout au rez-de-chaussée. Ne prenez pas l'habitude de laisser le portail ouvert sans véhicule devant le garage ou la maison, ni de laisser votre véhicule à cette place s'il est visible de l'extérieur.

Les portes-fenêtres.

Le vitrage des portes-fenêtres doit être double voire triple, avec une vitre feuilletée anti-effraction à l'extérieur (en plus c'est bon pour l'écologie et les économies), le verre en est très solide. Il doit être supporté par une huisserie en bois et surtout pas en plastique (trop souple même avec plusieurs points de fermeture).

Comme avec les fenêtres les volets seront renforcés (voir le chapitre sur les fenêtres), pour les grandes baies prévoir un rideau de fer comme pour les commerces.

Pour les portes-fenêtres coulissantes, placer un chevron (coupé à dimension exacte entre le bord du mur portant la partie fixe et le bord intérieur de la partie coulissante), sur le rail coulissant, contre la partie fixe afin de bloquer la partie coulissante de la porte-fenêtre.

Ne laissez pas la clef introduite dans la partie intérieure de la serrure d'une porte-fenêtre surtout si elle est visible.

Les portes de garage.

Si vous pouvez accéder directement dans la maison depuis le garage, la porte servant d'accès, doit être considérée comme une porte secondaire voire comme une porte d'entrée principale. Il faudra donc veiller à la renforcer comme telle (voir le chapitre sur les portes.

Les portes de garage courantes sont souvent fines et souples, faciles à forcer avec un pied-de-biche ou un outil équivalent. Il vaut mieux les remplacer par des portes épaisses en bois pourvues d'un blindage d'acier, de cornières anti-effraction, de gonds renforcés (pour le poids supplémentaire), et deux barres de renfort horizontales.

Si vous gardez des portes d'origines qui fonctionnent avec un rail (porte basculante ou coulissante), installez un système de blocage sur le rail comme par exemple un cadenas ou une tige de fer passant dans un trou situé juste avant une des roulettes.

Les fenêtres.

Le vitrage des fenêtres doit être double voire triple, avec une vitre feuilletée anti-effraction à l'extérieur (en plus c'est bon pour l'écologie et les économies), le verre en est très solide. Il doit être supporté par une huisserie en bois et surtout pas en plastique (trop souple même avec plusieurs points de fermeture).

Les volets roulants, qu'ils soient électriques, à manivelle ou à sangles sont à proscrire sauf si c'est pour vous protéger du soleil. Ils n'arrêteront aucun voleur, sauf peut-être certain modèle retardateur d'effraction dont les points sensibles ont été renforcés (généralement A2P). Il en est de même pour les volets en fines lattes de bois, alu ou plastique.

De bons volets seront fixés sur une huisserie de bois ou scellés dans le mur, constitués de deux épaisseurs de planches épaisses renforcées d'une plaque métallique entre les deux comme la porte principale. Les gonds aussi sont renforcés pour tenir le poids. Prévoir des barres de fermeture horizontales en renfort, avec système anti crochetage et plusieurs points de fixation et supports. Les volets doivent être ajustés au plus juste, pour éviter l'introduction d'outil comme un pied-de-biche.

Pour les fenêtres coulissantes, placer un chevron (coupé à dimension exacte entre le bord du mur portant la partie fixe et le bord intérieur de la partie coulissante), sur le rail coulissant, contre la partie fixe afin de bloquer la partie coulissante de la porte-fenêtre.

Certaines fenêtres de petites tailles ou au rez-de-chaussée peuvent avoir besoin d'être fermées par des barreaux scellés (diamètre 2 cm au minimum). Cela demande une petite préparation. Les barreaux verticaux doivent être cylindriques, ils seront enduits d'une bonne couche de graisse et glissé à l'intérieur d'un tube d’acier de diamètre supérieur. Les barreaux (verticaux) ainsi préparés seront introduits dans deux ou trois barres d'acier (horizontaux) de section rectangulaire (de 2 cm par 4 cm au minimum). Le passage libre doit être au maximum de 11 ou 12 cm entre les barreaux. Évitez les ensembles prêts à poser qui présentent peu de sécurité.

Vous pouvez aussi opter pour des volets métalliques avec lames de fortes épaisseurs, une barre centrale haute résistance, un blocage pour chaque lame en partie haute et basse, et une condamnation de l'espagnolette.

Évitez de dormir fenêtres ouvertes la nuit, même si votre chambre à coucher est située aux étages supérieurs d'un immeuble.

Les toits.

Les immeubles possèdent généralement un accès du toit aux parties communes, celui-ci devrait être fermé à clefs et renforcé au moins comme les portes secondaires.

Pour la plupart des maisons, le toit est un point faible, ne laisser rien qui puisse aider à monter dessus. Si possible renforcez la protection en rajoutant au niveau de la charpente, un ensemble de planches épaisses, chevrons, barres métalliques, grilles, etc. pour ralentir le travail des voleurs. Sous le toit, l'accès au grenier ou à la pièce aménagée doit aussi être renforcé comme une porte secondaire.

Les fenêtres types Velux doivent être fermées, les volets roulants c'est bien pour le confort, mais pas très efficace contre les voleurs, fermez-les quand même. Prévoyez une protection anti-vol plus robuste lors des absences du domicile.

Les conduits de cheminée surtout sur les demeures anciennes peuvent être assez larges, les ramoneurs des temps jadis y faisaient descendre des enfants pour les ramoner (de plus le Père Noël avec son gros ventre y passe tous les ans). Il faut soit mettre un système de anti-intrusion ou diminuer le diamètre du conduit quand c'est possible.

Les véhicules aussi.

Garez-vous si possible dans un lieu éclairé et bien visible. Fermez les vitres et toit ouvrant complètement, même sous une chaleur importante. Verrouillez les portes et le coffre. Bloquez le volant avec le neiman plus un dispositif antivol type canne entre le volant et une des pédales. Retirez l'autoradio ou sa façade, le GPS ainsi que son support. Ne laissez rien de tentant et visible, monnaie, lunette de soleil, sac divers, téléphone, ordinateur, etc.

Pour éviter le car-jacking, verrouillez les portes, fermez aussi les fenêtres en cas de chaleur préférez la ventilation ou la climatisation lors des arrêts aux feux tricolores, des bouchons ou autres. Ne laissez pas d'objet visible sur le siège inoccupé.

Dès que vous descendez du véhicule, coupez le contact et prenez la clef avec vous. Ne laissez pas la clef de votre véhicule dans l'entrée de votre domicile.



À bientôt, et portez-vous bien !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires sans intérêt, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.