STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

samedi 29 mars 2014

Sortir de l'eau gelée

Mise à jour 05/12/2014

Lors d'un déplacement, vous pouvez vous trouver à devoir traverser une rivière ou un lac gelé. Si la glace craque sous votre poids, il y a plusieurs cas de figures, mais dans tous les cas essayez de garder votre sang-froid ... si je puis dire.

De façon générale, si vous tombez dans l'eau glacée, votre corps, du fait du choc hypothermique, va réagir par réflexe immédiatement dans un premier temps un blocage de la respiration, suivi d'une respiration saccadée très rapide. Plus ou moins en même temps, les vaisseaux sanguins des extrémités et en surface de la peau vont se contracter pour rediriger le sang en priorité vers les organes internes (cœur, cerveau, etc.). Suivant votre entraînement au froid, votre respiration redeviendra "normale" au bout d'une à trois minutes, surtout si vous restez calme.

Vous vous décidez à traverser, au premier pas, crac la glace craque sous votre pied (rappel, la glace est souvent fragile en bordure). Remontez sur la rive, videz votre chaussure de l'eau glacée, essorez votre chaussette, ne la changez pas tout de suite, inutile de risquer d'en mouiller une autre à la prochaine tentative. Rechercher un passage plus sûr, une fois trouvé, traversez et sur l'autre rive vous pourrez changer votre chaussette. Si vous avez le temps allumez un feu et faites sécher tout ce qui est mouillé (chaussette, bas de pantalon, etc.).

Si après quelques pas, la glace se brise, écartez rapidement les bras pour éviter de plonger complètement dans l'eau gelée. Tentez d'accrocher la glace avec un objet dur et pointu. Mettez votre torse ou votre dos en appui sur la glace et sortez-vous par reptation du corps sur la glace et en battant des pieds comme en nageant le crawl. Une fois sorti, rampez encore quelques mètres (ou roulez sur le côté), pour vous éloigner du lieu de chute. Si vous pouvez, mettez votre sac à dos devant vous sur la glace et appuyez-vous dessus, la répartition du poids peut vous aider à sortir de l'eau gelée. Si la glace se brise au fur et à mesure de votre progression, avancez vers une surface plus épaisse ou vers la rive, éventuellement débarrassez-vous de votre sac ou de tous qui pèsent.

Si vous êtes tombé dans l'eau d'une rivière couverte de glace sans être encordé, et que vous êtes emporté par le courant sous la glace, ne tentez pas de résister, au contraire allez vers l'aval, tentez de respirer avec des poches d'air bloquées sous la glace et sortez dès que possible plus en aval (oui ça va être très dure).

Une fois sorti, il faut se réchauffer au plus vite. Si possible mettez des vêtements secs, sinon essorez-les au maximum et activez-vous jusqu'à ce qu'ils vous procurent une certaine chaleur. Allumez un feu sur la rive le plus vite possible avant d'avoir les mains paralysées par l'hypothermie. Si vous êtes plusieurs, réchauffez la personne en hypothermie, en vous serrant autour, pendant que la personne la plus experte allume un feu. Si l'allumage du feu est incertain, préparez un "cocon de survie". Posez au sol de quoi être isolé (tapis de sol, sacs à dos vide, cordes, branchages, etc.). Changez les vêtements de la victime par du sec, couvrez bien les extrémités, pieds, mains, tête, ou mieux mettez-le dans un duvet. Enveloppez-le avec une bâche, une couverture de survie, ou la toile d'une tente pour fermer le "cocon". Faites chauffer une grosse quantité d'eau, donnez-lui en a boire, si possible sucrée. Le reste de l'eau étant mis dans des gourdes ou bouteilles, à l'intérieur du "cocon" au niveau des cuisses, des bras, sur le torse (l'eau ne doit pas être brûlante).

En dernier recours, si vous vous rendez compte que vous ne pourrez pas sortir de l'eau tous seul. Tentez au moins de poser vos coudes et avant-bras sur la glace, fléchissez les bras en sortant le buste hors de l'eau. Ne bougez plus et laissez vos avant-bras se coller à la glace, au bout d'un moment vous allez perdre connaissance, mais vous n'allez pas couler. Cela vous donne un délai (jusqu'à une heure suivant la situation), pour que l'on vous sorte de là et que l'on vous ranime.


À bientôt, et portez-vous bien !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires sans intérêt, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.