STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

vendredi 28 mars 2014

Auto à l'eau

Dès que vous vous rendez compte que vous allez tomber à l'eau, avec votre voiture, la première chose à faire serait de sauter de votre voiture en marche (voir l'article Évacuation d'une voiture).
Si votre véhicule a déjà touché l'eau, il faut en sortir le plus vite possible avant qu'il ne coule. Dès que le véhicule commence à couler, les portes deviennent de plus en plus dures à ouvrir, alors dès que vous touchez l'eau, ouvrez une portière ou une vitre et sortez au plus vite. Si vous n'y êtes pas parvenu rapidement, inutile de forcer l'ouverture de la portière ou de la vitre, la pression de l'eau se compte rapidement en centaines de kilogrammes. Attendez que l'eau ai rempli l'habitacle (équilibre de la pression de l'eau) pour sortir.

Revoyons un peu tout ça en détail.
Une voiture qui tombe à l'eau, ne coule pas comme une pierre. Elle coule même lentement si tout est fermé. Profitez de ce délai relatif, vous pouvez ouvrir la portière tant que l'eau arrive en bas de celle-ci. Mais plus l'eau montera plus la pression de l'eau sera grande, jusqu'à rendre l'ouverture impossible.
Malheureusement vous n'aurez peut-être pas le temps d'ouvrir la portière rapidement ou vous devrez vous occuper d'autres personnes (enfants, ou blessés par exemple), ou la portière peut-être endommagé et impossible à ouvrir.

Il faut ouvrir une vitre dès que possible. Là aussi tant que l'eau est en dessous ou au bas de la vitre l'ouverture est possible, mais dés que l'eau arrive à son niveau l'ouverture à le même problème que la portière.
À ce moment, si vous voulez sortir avant que la voiture ne soit trop profonde, il faut alors briser la vitre, attention aux blessures et à la brusque rentrée d'eau. Inutile de frapper avec vos poings, ni même vos talons, ou vos clefs de voiture. Pour casser une vitre (en verre trempé), il faut frapper d'un coup sec avec un objet dur et pointu. Le mieux est d'utiliser un marteau de sécurité brise-vitre, un porte-clés de survie (ResQMe ou rescue me), voire un pointeau automatique de marquage (à trouver au rayon bricolage).
Autre solution moins violente, si l'eau est déjà trop haute. Restez calme, et attendre que l'eau à l'intérieur du véhicule monte au dessus des portières, à ce moment la pression devrait être équilibrée et les portières redeviennent facile à ouvrir.

Pendant le temps de remplissage de votre véhicule par l'eau, vous devez préparer votre évacuation. Vérifiez que vous ou l'un de vos vêtements n'êtes pas coincé, que votre ceinture de sécurité est débouclée. Si d'autres personnes sont à bord faites les mêmes contrôles. Pour les enfants en bas âges, après les avoir détachés, prenez les avec vous. Axez uniquement vos priorités sur votre vie et celle des autres passagers à sauver. En effet, sous la pression du stress, il arrive que certaines personnes se dispersent dans leurs objectifs, et vont chercher à récupérer leurs sacs à main, leurs portables voire leurs courses dans le coffre. Ne rigolez pas, régulièrement des gens meurent, pour des futilités sans valeur.

Lors de la descente dans l'eau, votre véhicule peut être déséquilibré, et se retrouver sur le côté, voire sur le toit, il peut être emporté par le courant, aussi il faut sortir dès que possible.

Pendant le remplissage du véhicule essayez de rassurer les autres passagers, et expliquez-leur la manœuvre de sortie du véhicule. Dès que l'habitacle est presque rempli d'eau, prenez une grande inspiration, ouvrez la porte (la pression devrait être équilibrée), sortez et remontez à la surface où vous contrôlerez que tout le monde est arrivé. Suivant la situation, rejoignez la rive ou tentez une recherche des personnes non remontées.

D'un point de vue de la préparation, une chose saute aux yeux, il faut être à l'aise dans l'eau. Il faut savoir nager sans bouée où l'on n'a pas pied, et sous l'eau après un plongeon canard. Avoir des notions de plongée en apnée peut être utile.
On devrait ouvrir ou au moins entrouvrir une vitre à proximité de l'eau (berge, quai, etc.) ou si l'on roule sur de l'eau recouverte de glace ou de sel (lac Assal à Djibouti par exemple).
Pour briser une vitre, certains laissent à demeure dans leur véhicule un marteau brise-vitre ou un objet similaire. Il existe aussi des porte-clés de survie (ResQMe ou rescue me) qui réunis un brise-vitre et un coupe ceinture de sécurité en vente dans les magasins d'accessoires auto pour environ une dizaine d'euros, voire un pointeau automatique de marquage (à trouver au rayon bricolage).


À bientôt, et portez-vous bien !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires sans intérêt, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.