STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

mardi 25 février 2014

Alerte météo

Le site Vigilance météorologique a été conçu pour alerter la population en cas de phénomènes météorologiques dangereux en métropole, et à faire connaître les précautions pour se protéger.
Également destinée aux pouvoirs publics, aux services de la sécurité civile et aux autorités sanitaires qui peuvent ainsi alerter et mobiliser respectivement les équipes d'intervention et les professionnels et structures de santé.

La Vigilance météorologique est basée sur une carte de la France métropolitaine actualisée au moins deux fois par jour à 6 et 16 heures, voire toutes les 3 heures en cas de changement rapide de situation. Elle signale si un danger menace un ou plusieurs départements dans les prochaines 24 heures.

Une liste de conseils pour chacun des phénomènes météorologiques dangereux est donnée à titre préventif.

Plusieurs liens vous envoient vers :
- Bison futé ;
- la vigilance en Europe ;
- la vigilance crues ;
- un bulletin national plus précis.

Accès au site Vigilance météorologique


À bientôt, et portez-vous bien !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires sans intérêt, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.