STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

vendredi 3 janvier 2014

Liste des organisations et plans d'action

Cette liste est juste un outil de travail pour vous aider dans l’écriture des fiches de tâche de votre classeur de préparation à la protection de la famille. Pour de plus amples explications, veuillez consulter la page Les premiers pas.

Cette liste n'est pas exhaustive, c'est à vous de la compléter en fonction des besoins de votre famille, de votre environnement ainsi que la situation du moment.

Dans le même état d'esprit, il n'est pas forcément utile de se servir de toute la liste, petit rappel, c'est votre choix.

Dans cette liste des organisations et des plans d'action, vous allez noter tout ce que vous allez avoir besoin (matériellement et intellectuellement), suivi du plan d'action de ce qui doit être fait, afin d'éviter l'improvisation, face à chaque cas concrets. Cela peut paraître bien long tout ça, alors au début, choisissez-vous que quelque cas concrets. Vous en rajouterez d'autres plus tard.

Pour commencer, prenez les exemples suivants si vous le voulez bien.


Si je me fais une petite coupure superficielle :

1) (organisation préparatoire)
a) Je prends des cours de secourisme.
b) J’achète une trousse de secours.
c) J’achète du savon de Marseille (pas une savonnette parfumée).

2) (plan d'action)
a) Je nettoie la plaie avec du savon de Marseille.
b) Je désinfecte la plaie.
c) Je protège la plaie avec un pansement.
d) Je change régulièrement le pansement, et j'en profite pour surveiller l'évolution de la plaie.
e) Si la plaie s'infecte, je la montre à un professionnel de la santé (voir plaie un petit peu plus grave).

Si je me fais une plaie un petit peu plus grave (je ne parle pas ici d’hémorragie, mais d'une plaie superficielle qui serait infectée, ou mal placée, comme à l’œil, à la main, aux organes génitaux, ... ) :

1) (organisation préparatoire)
a) En plus de l'organisation ci-dessus, je prépare un sac pouvant être fermé avec un cadenas (en cas d'hospitalisation) avec trousse de toilette, sous-vêtements, pyjama, copie de documents médicaux, affaires divers, ...

2) (plan d'action)
a) Je préviens un de mes proches, de la blessure, de mon intention de consulter, des éventuelles consignes en cas d'hospitalisation ou autres.
b) Pour aller voir un professionnel de la santé, je me fais conduire ou prends un transport en commun, car je ne pourrais peut-être pas rentrer en conduisant mon véhicule.
c) Je montre la plaie à un professionnel de la santé. Pour la suite à donner c'est le lui qui prendra la décision.
d) Si je suis hospitalisé, je préviens le proche avisé ci-dessus.
e) ...


À bientôt, et portez-vous bien !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires sans intérêt, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.